Physician Continuous Quality Improvement (2019)

FMRAC Statement on Physician Continuous Quality Improvement:

  1. Patients deserve and expect the best possible care from their physicians, and all licensed physicians in Canada must be able to demonstrate that they are sustaining and enhancing their competence throughout their careers.
  1. The medical regulatory authority expects physicians to use the principles of continuous quality improvement (CQI) in a process that recognizes each physician’s unique learning needs that are largely determined by the nature of their individual practice.
  1. Physicians will be expected to demonstrate how their continuing education choices align with their learning needs and measure whether what they learn leads to improved care.
  1. The CQI process will cover:

a) all the roles described in the CanMEDS and CanMEDS-FM competency frameworks; and

b) the four dimensions of physicians’ practices, i.e., (i) clinical, (ii) administrative, (iii) educational or (iv) research oriented.

  1. All activities physicians undertake should be assessed for their value and effectiveness, as all should benefit from quality improvement.
  1. Physicians’ practices and performance require assessment to:

a) ensure good care and patient safety; and

b) promote best practices in response to changes in scientific knowledge and approaches to treatment.

  1. Physicians will appreciate that constructive assessment of their practices, whether by themselves or by an external agency, is an important component of life‐long learning that helps them identify learning needs.

Déclaration de la FOMC sur l’amélioration continue de la qualité chez les médecins

  1. Les patients méritent et attendent les meilleurs soins possibles de la part de leurs médecins, et tous les médecins autorisés au Canada doivent être en mesure de démontrer qu’ils soutiennent et améliorent leurs compétences durant toute leur carrière.
  1. L’ordre des médecins s’attend à ce que les médecins se servent des principes d’amélioration continue de la qualité (ACQ) dans un processus qui reconnaît les besoins d’apprentissage propres à chaque médecin, qui sont largement déterminés par la nature de leur pratique individuelle.
  1. Les médecins devront pouvoir (a) démontrer dans quelle mesure leurs choix de formation continue s’harmonisent à leurs besoins d’apprentissage et (b) évaluer si les nouvelles connaissances acquises mènent à de meilleurs soins.
  1. Le processus d’ACQ couvrira les aspects suivants :

a) tous les rôles décrits dans les cadres de CanMEDS et de CanMEDS-MF

b) les quatre dimensions de la pratique des médecins, c.-à-d., (i) clinique, (ii) administrative, (iii) éducative ou (iv) axée sur la recherche.

  1. Toutes les activités entreprises par les médecins doivent être évaluées pour en vérifier la valeur et l’efficacité, et toutes doivent profiter de l’amélioration de la qualité.
  1. La pratique et les indicateurs de performance doivent être évalués pour :

a) assurer de bons soins et la sécurité des patients;

b) faire la promotion de pratiques exemplaires en réponse aux changements dans les connaissances scientifiques et les approches en matière de traitement.

  1. Les médecins reconnaîtront qu’une évaluation constructive de leur pratique, qu’elle soit réalisée par eux-mêmes ou un organisme externe, constitue un aspect important de leur apprentissage permanent qui les aide à déterminer leurs besoins d’apprentissage